Et si on se parlait!

Ma formation COOPERATION 3.0 au service de la négociation sociale

Le présent article décrit l’expérience vécue chez un grand compte français. Il a choisi la formation COOPERATION 3.0 pour renforcer son dialogue social. #cooperation3.0, #mediation, #negociationsociale

La demande :

Je suis sollicité par une division de grand compte industriel international dont le siège est français avec la demande suivante : nous avons mené une négociation sociale au niveau de la Direction Générale de notre division il y a 18 mois pour renégocier le temps de travail. Cette négociation a échoué mais nous ne pouvons pas en rester là. Aussi avons-nous décidé de reprendre cette négociation site par site en mettant les directeurs de centres et leur RRH en première ligne.

La solution retenue :

Au lieu de former les directeurs à la seule négociation nous convenons de la démarche suivante :

  • Demander à chaque directeur de site de réfléchir avec son comité de Direction local à ce que pourrait être un plan stratégique de site à 5 ans. En prévoir les investissements, formations, embauches, nombre d’équipes, temps de travail.
  • Former leurs supérieurs hiérarchiques, patrons de lignes de produits au siège, au cours d’une session pilote de 8 personnes. Dérouler l’ensemble du programme sur 2 jours seulement pour leur donner les moyens ensuite d’accompagner leurs collaborateurs.
  • Monter deux premières sessions de formation identiques, de 2 jours en résidentiel par groupe de 10 cadres. La population concernée est de 10 directeurs de sites et leurs 10 RRH. Chaque directeur suivra la formation dans la même session que son RRH
    • Au cours de ces sessions, planifier une séance de Coaching du RRH par le Directeur de site et réciproquement. Le sujet sera d’actualité et apporté par chaque coaché ; cette séquence interviendra en fin de stage. Elle mettra en œuvre tous les outils enseignés au cours des 2 jours, et consolidera les binômes locaux.
    • A l’issue de ces sessions chaque participant aura des tâches à réaliser dans le mois qui suit pour assimiler les outils enseignés. En particulier il devra construire avec notre méthode un plan d’action pour dépasser sa colère et ses peurs au cours d’une négociation.
  • Proposer  aux représentants du personnel sur chaque site, de planifier une négociation de plan stratégique de site.
  • Animer un troisième jour d’exercices et jeux de rôles. Les supérieurs des Directeurs et RRH de sites joueront les représentants du personnel dans des jeux de rôles en lien avec la négociation à mener.
  • Enfin mettre à disposition des négociateurs une hotline de patrons du siège et d’un directeur juridique  formés à la méthode. Ils répondront ainsi  à leurs questions avant pendant et entre les séances de négociation.

Le feedback des stagiaires :

Avec un score moyen de satisfaction de 4,5 sur 5 sur la formation, les stagiaires ont dit :

  • Ça m’a secoué car j’ai appris des choses sur moi en interrelation avec autrui
  • J’avais très peur de cette négociation et j’y vais presque avec plaisir aujourd’hui. J’ouvre le champ des possibles de mon site
  • Se concentrer sur la coopération élargit grandement les perspectives. Je ne pense plus à gagner mais à inventer ensemble avec les représentants du personnel
  • Je me sens armé de nombreux outils accessibles. Je dois me ré-entraîner à certains mais je sens que dans un mois cela me sera familier
  • C’est une formation de haut niveau et j’ai eu plaisir à faire connaissance de mes collègues en profondeur. On a décidé de s’épauler entre sites lors des négociations

Conclusion :

Le retour des stagiaires parle pour moi. Qu’ajouter sinon le plaisir de l’animateur. Ce stage a permis à des cadres expérimentés d’envisager une négociation sociale comme une co-construction et pas comme un combat entre classes sociales !

Alain GHERSON

Leave A Comment